Si vous vous demandez ce qu’est l’hypnose, soit l’état modifié de conscience, ou encore appelée transe hypnotique, ou bien si vous êtes hypnotisable ou pas, je vous propose de faire un test.
Lisez les lignes qui suivent :

Pour commencer, prenez trois grandes et profondes respirations et relâchez le corps sur l’expiration.
Relâchez bien les épaules sur l’expiration, en soupirant profondément.
C’est ça ! Encore une fois !
Et à chaque expiration le corps se détend encore davantage.
Voilà ! Exactement ! Ressentez comme c’est plus relaxé.
Très bien !

Même les personnes aphantasiques (être dans l’incapacité de créer des images mentales) peuvent se prêter à ce petit jeu. Elles se rappellent de tous leurs souvenirs, même si c’est de façon inconsciente, et peuvent vous en racontez un, avec des détails très précis.
Sans cela elles n’auraient aucune conscience du danger du feu, seraient incapables de jouer d’un instrument ou de faire un apprentissage, voire même de reconnaître des gens, ni de se couvrir lorsqu’il fait froid dehors.
Donc cela n’est pas un frein.

Maintenant, observez votre environnement :
Posez votre attention sur la première chose qui est là devant vous et qui vous appartient.

Depuis quand l’avez-vous ?
Comment est-ce arrivé là ?
Vous a-t-elle été offerte ?
Quelle est son histoire ?

Prenez le temps de laisser venir les souvenirs, même s’ils sont ordinaires.
Tout ce que vous savez à son sujet remonte, avec tout ce que cela vous évoque.
Prenez conscience de quelle façon ces scènes reviennent. Toute l’histoire que vous connaissez et que vous pouvez raconter à son sujet.

Où sont les images, les sons ? Devant, derrière, à l’intérieur, à l’extérieur ?
De quelle manière viennent-elles à votre esprit ? Rapidement ou lentement ? De la gauche ou bien de la droite ? De derrière ou bien de devant ? Ou peut-être encore autrement ?

Vous voyez-vous dans la scène en étant spectateur ? Ou bien voyez-vous la scène par vos propres yeux, en étant acteur ? Derrière vos yeux, rejouez-vous la scène ?
Quelles sensations cela vous fait ?
Comment ça bouge dans le corps ? Que s’y passe-t-il ? À quels endroits ? Quelles sensations sont là ? Agréables ou pas ?
Si c’est quelque chose d’émotionnellement fort pour vous cela actionnera une sensation en vous.
Prenez le temps d’observer vos sensations lorsqu’il y a ces pensées.
Voilà, comme ça !

Maintenant, rappelez-vous d’une douleur violente ou bien d’une peur intense, un moment pas agréable.
Les pensées associées arrivent.
Et vous pouvez sentir que les sensations changent en vous, une tension ou peut-être autre chose. Juste à l’évocation des scènes que ces quelques mots représentent pour vous.

Faites une pause et ressentez vos sensations, là maintenant. Observez les images qui sont venues, liées à la simple évocation de souvenirs pas plaisants.

Maintenant, rappelez-vous d’une bonne nouvelle, d’un moment précieux que vous avez vécu et qui vous a rendu tellement heureux ou heureuse !

Peut-être, la réussite à un examen… l’annonce de la venue d’un enfant… une surprise à votre attention ou envers quelqu’un… une embauche… une promotion professionnelle… la satisfaction d’une création… de s’être surpassé… l’achat d’un logement… ou tout autre évènement qui vous a rendu fou ou folle de joie ou bien qui vous a fait rire aux larmes.

Prenez le temps de revenir dessus et d’y repenser, quelques instants.

Toutes les images et les scènes reviennent.
Vous pouvez vous surprendre à sourire. Les muscles se relâchent déjà. Peut-être y a t-il eu un soupire de relâchement.
Maintenant, ces images sont là !
Elles se présentent inconsciemment au conscient.

Que vous le vouliez ou non, ces images et ces sensations se présentent à vous, juste à l’évocation d’un chouette souvenir.

Et puis, des scènes plus précises reviennent, encore, tandis que d’autres réémergent. Des détails oubliés réapparaissent, de ce moment de joie intense… les lieux… l’ambiance… la luminosité… les gens… une odeur… un goût …avec tout ce que vous avez vécu et ressenti dans cet instant.

Vous êtes là, vous voyez ce qu’il y a devant vos yeux, dans le présent, mais votre esprit est ailleurs, plongé dans ces doux souvenirs. Et toutes ces pensées vous font vous sentir vraiment bien.
Les choses autour de vous n’ont plus aucune importance. Seul ce souvenir diffuse de bonnes sensations dans votre corps.
Observez les un instant.

C’était là pourtant, bien rangé dans le disque dur. Et tant que rien ne réactivait le souvenir, le dossier était bien classé.
Il aura suffit d’une simple évocation, d’un stimulus provoqué par un élément, extérieur ou intérieur, conscient ou inconscient, pour sortir de tout espace temps et d’y retourner comme si c’était hier.

Telle la Madeleine de Proust, une odeur, un lieu, un mot, un regard, un température, une main posée sur l’épaule, évoquent un souvenir inconscient qui provoque une réaction du mental et du corps, agréable, ou pas, selon votre vécu, cela induira une réaction et donc un comportement induit par l’inconscient.

Vous êtes dans un rêve éveillé ! Dans une transe hypnotique ! Tout simplement.

Tout comme une projection dans le futur peut vous paralyser.

Pourtant, tout cela n’est plus ou n’est pas encore. Ce ne sont que des projections inconscientes sur la base de pensées ancrées qui créent des films; qui génèrent de la peur, de l’anxiété, du stress, qui déclenchent des crises d’angoisse, des malaises, des maux en tous genres, des phobies, des problèmes de sommeil, de poids et autres. Vous voyez que vous êtes très doué.e avec votre imagination, n’est ce pas ?

Maintenant, pensez à un beau paysage qui vous apaise. Un lieu spécial qui vous fait rêver et vous fait vous sentir vraiment bien. Qu’il soit réel ou imaginaire, est égal.
Le paysage, son ambiance sonore, la température, tout y est plaisant, rassurant.
Et le corps peut se détendre.
Prenez quelques secondes pour le ressentir.
La respiration se relâche à nouveau.
Puis, le tri, le classement, le rangement se fait dans votre esprit, et met en arrière plan ce qui est devenu inutile maintenant pour laisser la place à cette nouvelle pensée agréable.

Vous pourrez vous rendre compte, à partir de maintenant, de la perception de vos sensations liées aux contextes et aux pensées que cela crée et inversement.

Vous avez compris que votre cerveau est « dans » ce que vous lui proposez ou bien « dans » ce que son environnement lui suggère, conscient et inconsciemment.

Le cerveau est en activité permanente.
Lorsqu’une émotion forte ou bien un choc traumatique survient, quelle qu’en soit son intensité, le mental peut rester bloqué dessus et chercher des stratégies en guise de protection. Parfois elle sont aidantes et parfois pas.

Et si, à partir de maintenant, vous utilisiez votre imagination positivement pour vous sentir bien ?

L’accompagnement est indispensable, si l’on veut changer, quel que soit le sujet.
Seul-e, même en ayant lu une multitude d’ouvrages sur le développement personnel et même lorsque l’on est un accompagnant, on tourne en rond dans sa problématique.
Le cerveau nous envoie entre 4 à 7 pensées conscientes à la seconde et des millions d’autres inconscientes, il est donc facile de se laisser disperser et happer par nos pensées, si l’on est pas « guidé-e ».

Vous avez compris que tout vient du mental, le positif comme le négatif.

Tout ce que vous vivez et ressentez physiquement et/ou émotionnellement est en lien avec une pensée, un souvenir (vécu, vu ou entendu) ou une projection du futur qui crée une ou des émotions qui déclenchent une ou des sensations physiques, en vous.

Certaines situations, qui ont eu lieu par le passé, continuent à avoir de l’influence sur vous et à vous activer inconsciemment.

Comme vous avez pu le vivre lors de ce rêve éveillé, vous jouez toute la journée sans vous en rendre compte avec votre carte mentale, votre représentation du monde. Certaines de ces pensées inconscientes sont positives et d’autres négatives, et cela va déterminer votre « état d’âme », qui va induire des réactions, des comportements et, du fait, tout ce qui vous arrive dans votre vie.

Dès lors ou un stimulus extérieur ou intérieur, comme une main posée affectueusement, une odeur, un goût, une musique, une voix, ou autre, vous parvient, il réanime une pensée et son état émotionnel qui y est lié, ou bien crée un nouveau souvenir.

Le simple fait de penser à une personne, ou bien à une situation, que vous l’évoquiez, ou encore qu’elle s’impose à vous régulièrement d’elle-même ou en arrière plan, elle peut vous envahir totalement. Elle change votre humeur, vos sensations, les battements de votre cœur, votre regard sur votre environnement ainsi que sur toutes les perceptions de la vie.

Le comprenez-vous maintenant ?
Alors ? Etes-vous hypnotisable et suggestivable ?
Êtes-vous prêt à changer en utilisant vos propres capacités, dont vous n’avez pas encore conscience ?

Lorsque l’on entreprend cette démarche, le pourquoi laisse la place à une autre question essentielle : Comment aller mieux, pour enfin aller bien ?

Le « Pour Quoi », détermine l’objectif et crée la motivation. On crée de nouvelles nouvelles possibilités et perceptives.

Maintenant, vous pouvez repensez à ce beau paysage, à ce moment délicieux que vous avez pu revivre, de la façon dont vous vous l’êtes permis-e et de laisser s’installer les sensations agréables en vous.

Vous vous souviendrez de cette expérience et vous me la raconterez lors de notre prochaine rencontre.
Le cerveau adore les nouvelles expériences, les apprentissages, surtout lorsqu’ils sont réalisés de façon ludique.

Nous irons encore plus profondément dans vos paysages intérieurs lors de votre séance et dans la représentation que vous vous faites de « votre problématique ».

Au plaisir de vous accompagner vers la meilleure version de vous-même, si c’est votre souhait.

À bientôt de vous rencontrer.

Marlène Caux

*Capacité à accepter les suggestions.

A lire également