Hypnose malaises et maladies

Les maux du corps sont les maux de l’âme. Ainsi, on ne dois pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme

Platon

Comment comprendre les messages que vous envoie votre corps* ?


Conférencier canadien émérite depuis 1978, Jacques Martel agit à titre de psychothérapeute et anime des ateliers de croissance personnelle depuis 1988. Ingénieur électricien de formation.

Dr Wayne Dyer, docteur en psychologie, écrivain et auteur à succès a écrit plus de 40 livres traitant la croissance personnelle.

Lise Bourbeau, né au Québec, au Canada, est une écrivaine, conférencière et formatrice. Elle est également fondatrice du centre de relation d’aide et de développement personnel « Ecoute ton corps ».

Votre corps est merveilleux et communique avec vous.
Voulez-vous l’écouter ou écoutez vous seulement votre égo ?

Les messages sont très clairs selon l’organe ou l’endroit du corps qui est affaibli, malade ou bien douloureux.

Il veut vous faire prendre conscience que quelque chose ne va pas dans votre vie, quelque chose que vous faites ou ne faites pas. Que ce soit d’ordre physique ou psychologique.
Des maux que l’on pense les plus bénins, jusqu’au plus graves. Tant que vous les niez votre corps réagit, de plus en plus fortement et violemment.
Vos simples pensées négatives conscientes ou non conscientes peuvent vous rendre malade, alors des pensées positifs peuvent elles aussi avoir un impact.
Ne pensez-vous pas ? Avez-vous juste envie d’être une victime et de subir ? Ou bien souhaitez-vous prendre votre vie en main et d’aller mieux et de changer ce qui ne convient pas, en toute bienveillance pour vous même ? Maintenant vous savez que vous pouvez comprendre et changer, que ferez-vous ?

Votre corps vous parle, l’écoutez-vous ?

* Il n’y a aucune contre-indication à cette méthode.
Ces prestations ne dispensent pas d’une visite chez votre médecin. Si vous suivez un traitement médical, il doit impérativement être suivi. Ces prestations viennent en complément et peuvent faciliter l’action de vos traitements médicaux ou de votre accompagnement psychologique, elles ne peuvent en aucun cas les remplacer.

A lire également